“Les cartons malins” d’Édith Balay à Saint-Prix            	  Ça cartonne pour Édith !

“Les cartons malins” d’Édith Balay à Saint-Prix Ça cartonne pour Édith !

Souriante, le regard pétillant derrière ses lunettes, Édith nous accueille dans son atelier et la petite pièce attenante qui lui sert de lieu d’exposition.

Nous découvrons un univers d’objets et de petits meubles aux couleurs douces.

On dirait du bois, mais ici c’est le royaume du carton.

C’est en 2013 qu’elle découvre dans un magazine tout ce que l’on peut réaliser à partir de ce matériau.

Des surplus de cartons, elle en avait, grâce au travail de son mari. La matière première était là, gratuite, à portée de main.

C’est ainsi qu’après avoir été remplaçante dans les écoles primaires pendant treize ans, Édith a pris un mi-temps pendant une année pour s’essayer à des créations, avant de s’installer comme auto entrepreneure en Juin 2014.

« C’était comme un saut dans l’inconnu, je n’avais aucune formation artistique, mais j’avais toujours eu du goût pour les activités manuelles et je n’étais jamais à court d’idée ! »

Dès le départ, elle a été soutenue par sa famille et son entourage, conquis par sa motivation, son sérieux et sa créativité.

Ses réalisations sont très variées, allant de fabrications de meubles dont elle dessine les modèles, jusqu’aux objets décoratifs, lampes, miroirs et même des bijoux selon qu’elle utilise du carton brut ou qu’elle le décortique. Ce travail minutieux donne un effet saisissant, on dirait de la dentelle. Elle n’achète pas de carton, c’est uniquement de la récupération et elle a sa « tournée » régulière de fournisseurs.

Elle s’est fait connaître grâce au bouche-à-oreille, puis dans des marchés de créateurs, des salons, des expositions locales, des portes ouvertes.

Elle a aussi un site internet qu’elle a l’intention de développer mais elle préfère privilégier les contacts humains, les rencontres.

  • « Mais, un meuble en carton, ça ne craint pas l’eau ? se demande-t-on.

  • Non, parce que c’est vitrifié, j’ai déjà fait l’expérience ! »

Pour elle, vivre en zone rurale présente beaucoup d’avantages au quotidien : travailler et exposer chez elle, libre d’organiser son emploi du temps comme elle le souhaite, c’est un privilège. Néanmoins il faut vraiment faire le détour pour aller la trouver à Saint Prix dans son petit coin de campagne en suivant les panneaux des “cartons malins”.

Mais très prochainement elle va s’installer dans le village des Nonières. Cela lui permettra d’avoir davantage de visibilité, d’espace pour son activité et le stockage des cartons.

Edith est une personne déterminée, qui fait confiance à l’avenir. Si elle a un conseil à donner aux femmes qui veulent entreprendre, c’est “se lancer, ne pas se laisser influencer, oser. Il n’y pas d’échec, c’est toujours une expérience !”

Coordonnées : Edith Balay 07 270 Saint Prix

06 40 06 63 65

www.lescartonsmalins.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.