Il est où le patron ? Maud Bénézit et les paysannes en polaire. Editions Marabulles

Il est où le patron ? Maud Bénézit et les paysannes en polaire. Editions Marabulles

« Il est où le patron ? », elles sont nombreuses à avoir entendu cette question, dans quelque domaine que ce soit, agriculture, artisanat, commerce ; une question récurrente, qui montre qu’il y a encore du chemin à faire vers l’égalité femme/homme et qu’une entreprise dirigée par une ou des femmes sans la présence d’un homme, éveille toujours scepticisme et méfiance, au mieux légère ironie.

Cette bande dessinée, réalisée en écriture collective par cinq paysannes ardéchoises et une dessinatrice, a pris le parti de montrer, au travers de situations vécues, le machisme persistant dans le milieu agricole. On suit l’histoire de trois femmes, voisines de marché, qui apprennent à se connaître et à s’entraider en partageant leurs expériences. L’album est organisé en quatre saisons. Une vieille dame (qui s’appelle justement Odette !), assise sur un banc à l’entrée du marché, est le témoin silencieux de ces réflexions misogynes jusqu’au jour où elle se met en colère et invective violemment un quidam qui vient encore d’appeler « patron » le conjoint et associé de l’une d’elles.

Avec la force de l’humour, on est amenées à remarquer combien ce machisme est parfois si pernicieux que l’on n’y prête plus attention, comme les petites réflexions, les phrases anodines, qui souvent partent d’une bonne intention et se veulent compliment, du style : “ Vous avez fait du bon travail…pour une femme !”

 « Alors, si on se met à tout voir à travers le prisme du féminisme, à tout  relever, la vie de couple va devenir insupportable ! » nous disait une lectrice. Il est vrai que la lecture de cette bande dessinée aiguise le regard sur ces petites (ou grandes) injustices. Mais si la prise de conscience se fait à plusieurs et touche aussi les hommes, cela peut faire bouger les choses !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.